La relation entre diaphragme/vitesse/sensibilité


Pour une sensibilité donnée et à conditions d'éclairage constantes, on aura une exposition identique suivant des couples ouverture/vitesse équivalent. En claire, on aura la même exposition en partant d'un couple ouverture/vitesse de référence, si on fait varier l'un si on respecte le principe suivant :

Quand on diminue l'un d'une valeur, on doit augmenter l'autre également d'une valeur.

Le diaphragme : 2, 2.8, 3.5, 4, 4.5, 5.6, 6, 8, 11, 16, 22, 32.

La vitesse (en secondes) : pose B,..., 2, 1, 1/2, 1/4, 1/8,..., 1/60, 1/125, 1/250, 1/500, 1/1000,..., 1/16000.

Exemple de variation : couple de référence f/16 - 1/250e

Diaphragme

Vitesse

32

1/60

22

1/125

16

1/250

11

1/500

8

1/1000

Cependant, les résultats sur papier seront différents car si vous vous souvenez, la plage de netteté est uniquement fonction du diaphragme, la vitesse étant liée au diaphragme et au nombre ISO.

Quelques cas concrets pour comprendre de façon pratiques !